11 Juin 2018

Congo-Brazzaville: Autonomisation des femmes et des jeunes - Bersol Exaucé Ngambili Ibam entend financer des microprojets

Le député de la 2e circonscription électorale de Djiri 2 a exprimé, le 10 juin, son ambition de mettre en place un fonds pour financer des microprojets aux quartiers Jacques-Opangault et Domaine, lors des échanges avec la population.

Elu dans la deuxième circonscription électorale du neuvième arrondissement de Brazzaville, Djiri, sous le label du Parti congolais du travail, Bersol Exaucé Ngambili Ibam, à travers son projet de financement des microprojets, milite pour l'autonomisation des femmes et des jeunes de sa circonscription. « C'est un contact, une rencontre citoyenne avec la base. Aujourd'hui, nous avons fait les deux derniers quartiers qui restaient. C'est une occasion pour nous d'avoir des contacts directs avec la population mais aussi de lui présenter ce que nous envisageons de mettre sur pied dans les jours à venir. Il s'agit pour nous de voir dans quelle mesure nous pouvons financer des microprojets de ces femmes et de ces jeunes pour promouvoir ou faciliter leur épanouissement dans la société », a-t-il annoncé.

Dans le but de s'occuper des élèves pendant la période de vacances scolaires, Bersol Exaucé Ngambili Ibam a annoncé l'ouverture sous peu des centres d'encadrement. « L'oisiveté étant mère de tous les vices, il est question d'occuper utilement les jeunes. C'est dans ce cadre que nous proposons, pendant les vacances, d'avoir des centres d'apprentissage de la langue anglaise dans chaque quartier de Djiri 2 pour que ces jeunes apprennent une langue de plus, ce qui sera un atout pour eux. Aussi, nous aurons d'autres activités autour pour toujours mieux les occuper », a indiqué l'un des plus jeunes députés de l'Assemblée nationale.

Des écrans géants pour rassembler les jeunes autour du football

Dans la perspective de la Coupe du monde de football, Russie 2018, dont le coup d'envoi sera donné le 14 juin, le député a mis à la disposition des jeunes de différents quartiers de des zones de sa circonscription des écrans géants, vidéos projecteurs, des cartes et décodeurs pour leur permettre de suivre ensemble, a-t-il dit, en toute quiétude toutes les rencontres de la compétition.

Profitant de cette première rencontre, la population qui attendait cette occasion a formulé quelques doléances à son député. En effet, celles-ci ont porté, entre autres, sur la dégradation des routes, rendant difficile l'accès par voiture dans les quartiers Jacques-Opangault et Domaine. Il y a aussi des problèmes d'érosions qui menacent dangereusement les deux quartiers, surtout Domaine où un Centre de santé intégré en construction par le gouvernement est en voie de disparition.

« Nous avons dit à la population que nous prenons en ligne de compte toutes leurs doléances pour faire le plaidoyer auprès de l'exécutif pour que tous ces problèmes puissent trouver leur épilogue dans toutes les mesures possibles. Nous allons mieux nous organiser avec les habitants pour voir comment tenir à bras le corps nos problèmes, comment mener le plaidoyer, comment nous pouvons faire que notre circonscription luise parmi les autres dans le pays », a conclu Bersol Exaucé Ngambili Ibam, en présence de son collègue de Lekana, Ghislain Ngalebali.

Congo-Brazzaville

Des milliers d'élèves passent le Certificat d'études primaires élémentaires

Les épreuves écrites se sont déroulées ce 22 juin sur toute l'étendue du territoire… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.