11 Juin 2018

Sénégal: Développement du projet aurifère Massawa - Une décision sera prise avant fin 2018 (promoteur)

Dakar — La société minière Randgold a annoncé lundi à Dakar se donner jusqu'à fin 2018 pour prendre une décision définitive concernant l'exploitation et le développement du projet aurifère Massawa, situé dans la région de Kédougou (sud-est).

"D'ici la fin du mois de juillet, on va mettre à jour l'évaluation du projet. Nous allons continuer les sondages pour évaluer la rentabilité du projet. Nous espérons prendre une décision avant la fin de l'année" 2018, a indiqué son directeur exécutif Mark Bristow.

M. Bristow, en visite d'inspection au Sénégal, a aminé une conférence de presse pour faire le point sur l'évolution de ce projet "très complexe". "On va sous peu voir le but du tunnel", a-t-il cependant indiqué.

Dans cette perspective, un processus de consultation publique "va débuter en juillet et le projet d'étude et d'impact environnemental et social sera soumis au cours de la même période", a annoncé le directeur de Randgold au Sénégal, Mohamed David Mbaye.

"Aucun gramme d'or n'est encore sorti de terre, mais nous sommes à 64 milliards de francs CFA de dépenses", a affirmé M. Mbaye.

Avant la décision de développer le projet, a-t-il dit, "Randgold a déjà commencé à investir dans les projets locaux communautaires en mettant l'accent sur l'amélioration des infrastructures d'éducation, de santé et d'eau potable (... )".

S'y ajoute que " 70% des travailleurs du projet ont été recrutés dans les villages environnants", lesquels ont bénéficié d'investissements de l'ordre de "235 millions de francs CFA depuis 2010", selon le directeur de Randgold au Sénégal.

Il a dit que la société minière avait ainsi décidé de "donner cinq millions de francs CFA au village d'enfants SOS, 7,5 millions de francs CFA à l'hôpital Albert Royer et cinq millions de francs CFA à l'association des handicapés de Dakar".

Les chèques ont été remis à ces différentes structures, a assuré M. Mbaye.

La société Randgold, présente au Sénégal depuis 1995, dispose de trois permis d'exploitation (Kanoumba, Dalema, Bambadji) sur une superficie de 1066 Km2, sans compter la mine d'or de Massawa.

Sénégal

Greenpeace Afrique appelle à une meilleure protection des défenseurs de l'environnement

Dakar, le 21 Juin 2018 - Suite aux manifestations contre l’exploitation du Zircon ayant occasionné, la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.