12 Juin 2018

Cote d'Ivoire: Pdci - Comment Guikahué veut mettre Bédié en difficulté

Vraiment rien ne va au PDCI-RDA. Entre pro et anti-RHDP, la guerre fait rage. Et cette bataille, le secrétaire exécutif, Maurice Kacou Guikahué, farouchement opposé au projet du parti unifié, a décidé d'en faire une affaire personnelle. Après avoir déversé sa bile sur certains cadres du PDCI-RDA, c'est le président Henri Konan Bédié qui risque d'en faire les frais, si l'on n'y prend garde.

Car, entre le président Bédié et son secrétaire exécutif, ce n'est pas encore totalement la guerre. Mais de sources sûres, les relations sont loin d'être au beau fixe depuis un certain temps. Le président Henri Konan Bédié n'a pas été du tout content des basses manœuvres de son secrétaire exécutif lors des dernières nominations dans les délégations départementales et communales.

On se le rappelle, arguant d'opérer certains réglages, le Pr Maurice Kacou Guikahué a profité de ces dernières nominations pour régler des comptes personnels avec certains cadres du parti doyen qui, selon lui, ne reluisent pas bien dans la fronde orchestrée par lui contre le RHDP au sein du PDCIRDA.

Une attitude que n'a pas apprécié le président du PDCI-RDA qui a désormais décidé d'avoir un regard beaucoup plus poussé sur les dossiers présentés à son approbation par celui qui se prévaut le titre de numéro deux du PDCI-RDA. C'est pourquoi pour la préparation du prochain Bureau politique, le président Henri Konan Bédié entend associer d'autres personnalités à l'équipe du secrétaire exécutif.

Une décision qui ne plait pas beaucoup, selon des indiscrétions du côté de la maison de Cocody, au professeur en cardiologie. Nos sources sont formelles.

Maurice Guikahué, voyant son pouvoir et son influence diminués, n'a pas l'intention de se laisser faire. Il aurait même en projet, selon des indiscrétions, de prendre ses dispositions pour en découdre avec le président Henri Konan Bédié, en le mettant en difficulté au prochain Bureau politique.

Toujours selon ces mêmes indiscré- tions, Maurice Kacou Guikahué digère difficilement le fait que le président Henri Konan Bédié ait signé le document portant accord politique sur le parti unifié sans demander son avis. Guikahué se serait plaint du fait que le document signé par le président Bédié n'aurait pas été porté à sa connaissance.

Alors que le secrétariat exécutif dans les textes du PDCI-RDA n'est que le cabinet du président contrairement au président du parti qui lui est un organe. Pourtant, le secrétaire exécutif est un membre du Comité de haut niveau sur le Parti unifié qui justement a élaboré l'accord signé par le président du PDCI-RDA.

Pour le prochain Bureau politique, nos sources révèlent que le secrétaire exécutif du PDCI-RDA envisage d'activer ses soutiens et les mains obscures qui le parrainent pour faire barrage à l'adoption des documents signés par le président Henri Konan Bédié au cours de l'important Bureau politique.

Pour ce faire, nos sources précisent que Guikahué pour biaiser les débats entend remettre sur la table la question de la disparition du PDCI-RDA et celle de l'alternance, deux sujets hautement sensibles utilisés par les anti-RHDP comme épouvantail pour effaroucher et apeurer les militants du PDCI-RDA.

Selon nos interlocuteurs, des groupes d'individus ont été actionnés et conditionnés pour entretenir un climat de tension et de terreur, au cours de cette réunion, pour huer tous ceux qui oseraient prendre la parole pour solliciter du Bureau politique l'approbation de la signature du président Bédié sur le projet d'accord politique du parti unifié.

Pour parfaire le tour qu'il prépare contre le président Bédié, selon des confidences faites à ses proches, Maurice Kacou Guikahué a décidé de garder lui-même la gestion et la distribution de la parole au cours de cette réunion, pour influencer et orienter les débats.

Ce qui est sûr, selon nos sources, dans le camp Guikahué, l'heure est à la veillée d'armes pour désavouer publiquement le président Henri Konan Bédié dont le crime est d'avoir signé l'accord politique sur le parti unifié sans l'autorisation du ministre Guikahué.

Chez les partisans de l'accord politique sur le parti unifié signé par le président Bédié, on n'entend pas non plus laisser faire. Des dispositions ont été prises, selon nos sources, pour faire barrage à toute tentative d'humiliation du président Bédié à cette réunion du Bureau politique du 17 juin qui s'annonce chaude.

Cote d'Ivoire

Maladie du cacao - 65 ha de cacaoyers infectés par le swollen shoot seront abattus à Alépé

Le swollen shoot, maladie du cacao, continue de sévir dans le département d'Alépé.… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.