12 Juin 2018

Burkina Faso: Academie Foot Plus - Le ministre Daouda Azoupiou magnifie les ambitions du président Amado Traoré

Dans le cadre de sa nouvelle vision du sport au Burkina, Daouda Azoupiou, ministre des Sports et des loisirs, met un accent particulier sur la question de la relève. C'est dans ce sens qu'il a entrepris de visiter des centres de formation de football. Et dans la matinée du lundi 11 juin 2018, c'est l'Académie foot plus (AFP) qui a reçu le premier responsable du département des Sports et des loisirs.

« On ne peut pas développer le sport de façon générale, et le football en particulier, sans avoir une politique cohérente de la relève », a déclaré à la presse, Daouda Azoupiou, ministre des Sports et des loisirs. C'était le 11 juin dernier, au sein du cadre de l'Académie foot plus (AFP) qui est un centre de formation dont le fondateur n'est autre que Amado Traoré.

Le ministre dit être venu s'enquérir de l'état des lieux et pour l'occasion, il a visité les différentes installations que sont le terrain de football où les jeunes joueurs s'exerçaient, la salle de télévision, l'hébergement des pensionnaires, le réfectoire, il a également échangé avec les dirigeants du centre et prodigué des conseils aux joueurs. Aux dirigeants, il a indiqué que le travail qu'ils font et qui entre dans le cadre de la relève, est partie intégrante des objectifs du ministère des Sports et des loisirs qui en a fait un de ses défis.

S'adressant aux joueurs, le ministre Daouda Azoupiou leur a fait savoir que s'ils ont été retenus par l'AFP, c'est parce qu'ils le méritent. Tout en ne manquant pas de leur demander de continuer à travailler pour mériter davantage afin de permettre au président de l'AFP, grâce à leurs talents, de renforcer les acquis du centre.

Il a encouragé les jeunes garçons à aller loin ; pourquoi ne pas embrasser une bonne carrière professionnelle et pouvoir défendre un jour les couleurs nationales !

« Ne lésinez sur rien, ne marchandez pas vos talents », a-t-il confié aux pensionnaires de l'AFP. Le premier responsable du département des Sports et des loisirs n'a pas hésité à relever que le président Amado Traoré fait du très bon travail et mérite un soutien. Et c'est dans ce sens qu'il a rassuré le président de l'AFP de l'accompagnement du ministère des Sports et des loisirs.

Le pensionnaire de l'AFP, Daouda Diallo va signer à Bordeaux

C'est un président Amado Traoré très ému par cette marque de considération du ministre des Sports et des loisirs qui se réjouit que les autorités s'intéressent de plus en plus aux investissements des promoteurs privés dans le football. Les acteurs du football, affirme-t-il, doivent se convaincre aujourd'hui que le sport est un moyen efficace pour l'éducation des jeunes, un moyen de lutte contre la fatalité.

Selon ses dires, les passionnés qu'ils sont, ne doivent pas tout attendre ; l'accompagnement total de l'Etat mais comme un plus. Un président dont le leadership et les ambitions ont été salués par le ministre Daouda Azoupiou qui dit s'être rendu compte de cela lorsqu'il avait reçu, il y a quelques mois, Amado Traoré et ses partenaires des Girondins de Bordeaux.

Un partenariat en gestation qu'il avait salué et qui prend véritablement forme aujourd'hui puisque le 2 juillet 2018, en principe, une convention va être signée à Bordeaux entre l'AFP et les Girondins de Bordeaux.

A ce sujet, le président Amado Traoré nous apprend que des détails sont en train d'être finalisés en insistant sur l'aspect de la formation des jeunes joueurs et des encadreurs de l'AFP.

Et déjà l'une des bonnes nouvelles pour l'AFP, c'est que le jeune Daouda Diallo, qui aura ses 18 ans le 1er juillet prochain, effectuera l'expédition de la Gironde pour parapher un contrat de stagiaire professionnel.

Tout heureux, Daouda Diallo, qui y a fait un stage de dix jours, déclare n'avoir pas la tête sur les épaules et reconnaît qu'il doit bosser dur pour mériter la confiance des dirigeants du club bordelais et prouver qu'un travail sérieux est fait à l'Académie foot plus.

Il saisi l'opportunité pour saluer le partenariat naissant entre le club français des Girondins de Bordeaux et l'AFP et espère d'ici là une place de professionnel et être un exemple. Il faut rappeler que l'AFP compte aujourd'hui 24 pensionnaires qui sont de la première promotion.

Ces joueurs ont été retenus à la suite d'une présélection de 600 jeunes d'où sont sortis 45 avant d'aboutir à 22 joueurs que deux autres ont rejoint pas la suite. Il faut souligner que les centres de formation Rahimo FC et l'IFFA de Matourkou, tous dans la région de Bobo-Dioulasso, ont reçu la visite du ministre Daouda Azoupiou le dimanche 10 juin 2018,

Burkina Faso

Internet et démocratie - Les web activistes célèbrent leur grand-messe à Ouaga

A Ouagadougou, les acteurs de changement se rencontrent pour «faciliter la jonction entre les mouvements virtuels… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Pays. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.