12 Juin 2018

Cote d'Ivoire: Remise du rapport de la HACA au chef de l'etat - Ouattara fait le point de la libéralisation de l'espace audiovisuel

"La situation de l'audiovisuel a remarquablement évolué, avec l'existence aujourd'hui de 191 radios dont 148 dites de proximité, de la Rti et de ses stations délocalisées ; de 04 chaînes de télé- visions commerciales qui ont déjà été autorisées, ainsi que 07 opérateurs de réseaux de distribution ou bouquets satellitaires ».

Ce point, le ministre Ibrahim Sy Savané, président de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (Haca) l'a faite hier au président de la République, Alassane Ouattara, au palais présidentiel du Plateau. C'était à l'occasion de la remise du rapport 2017 de son institution au chef de l'Etat.

Le premier responsable de la Haca a, par ailleurs, relevé quelques difficultés liées notamment au rythme lent du processus du basculement à la télévision numérique terrestre (Tnt), passage nécessaire pour une meilleure efficacité de l'espace audiovisuel.

L'ancien ministre de la Communication a souligné qu'un accès plus large aux médias de service public contribue au renforcement de la cohésion sociale et est un moyen efficace pour endiguer les rumeurs et éviter les frustrations et autres incompréhensions.

Le président de la République, Alassane Ouattara, dans son adresse, a indiqué que la remise du rapport d'activités de la Haca est un cadre privilégié d'échanges sur les acquis, les défis et les perspectives du secteur de la communication et de l'audiovisuel dans notre pays.

Il a également rappelé son attachement et celui du gouvernement au développement du secteur de la Communication, de même qu'au principe de la liberté d'information qui, pour lui, est « une réalité dans notre pays, d'autant plus que les lois portant régime juridique de la presse et de la communication audiovisuelle, créent un cadre de liberté d'action et d'expression jamais égalé auparavant ».

En sus, il a rapporté que l'implémentation de la Tnt qui est le corollaire de la libéralisation de l'espace audiovisuel, connait une évolution positive avec la mise en place du cadre légal et la création, en fin d'année 2017, de la Société ivoirienne de télédiffusion, la désignation récente des organes de gouvernance de cette structure publique, et le choix, dans les jours prochains, du partenaire technique en charge de la construction du réseau.

Séance tenante, le premier citoyen ivoirien a instruit le ministère chargé de la Communication à travailler en synergie avec la Haca et toutes les autres entités concernées, sur le nécessaire encadrement des médias en ligne, en élaborant notamment une véritable loi sur les "Fake news" pour, selon lui, « protéger davantage nos concitoyens et notre pays ».

Pour terminer, le chef de l'Etat a félicité le président de la Haca et l'ensemble de ses collaborateurs pour la qualité de leur travail. Justement, pour cet excellent travail, le président de la République a promis nommer Ibrahim Sy Savané en qualité d' « ambassadeur dans un grand pays ».

Cote d'Ivoire

Maladie du cacao - 65 ha de cacaoyers infectés par le swollen shoot seront abattus à Alépé

Le swollen shoot, maladie du cacao, continue de sévir dans le département d'Alépé.… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.