12 Juin 2018

Madagascar: Travaux publics et Infrastructures - Une nouvelle mission pour le technicien Ulrich Andriantiana

Ulrich Andriantiana a participé à de nombreuses conférences internationales.

Des anciens ministres reviennent en force dans le gouvernement Ntsay. Ulrich Andriantiana qui a déjà occupé plusieurs postes techniques s'occupe dorénavant des travaux publics et des infrastructures

Quelque part, le tandem Hery Rajaonarimampianina - Christian Ntsay mise sur la continuité. C'est le cas notamment au niveau des ministères techniques comme celui des Travaux Publics et des Infrastructures à la tête duquel vient d'être nommé Ulrich Andriantiana.

Compétences

Ce dernier n'est effectivement pas un nouveau venu dans les gouvernements qui se sont succédés depuis la transition. Ce quadragénaire qui figure parmi les plus jeunes de ce nouveau gouvernement a déjà été ministre de la Jeunesse et des Loisirs de gouvernement d'union nationale de transition en Novembre 2011. A partir de septembre 2013, il a assuré la fonction de ministre des Affaires Etrangères. En 2014, Ulrich Andriantiana est nommé ministre des Transports et de la Météorologie du premier gouvernement de la quatrième République de Madagascar. Ses compétences lui ont permis par la suite d'assurer également la fonction de ministre du Tourisme. Cette fois-ci donc, Ulrich Andriantiana va prendre en charge un autre département technique important qu'est le ministère des Travaux Publics et des Infrastructures.

Technicien

Sera-t-il, l'homme qu'il faut à la place qu'il faut ? En tout cas, ce natif de Morondava, né d'un père professeur d'Université et d'une mère enseignante de Lycée, est aussi un technicien qui a gravi tous les échelons avant de devenir haut fonctionnaire de l'Etat, puis ministre. Il a suivi ses études secondaires au Lycée Mixte de Nosy-Be, où il a obtenu son Baccalauréat scientifique en 1996. Puis il a continué des études universitaires à l'Université de Toamasina de 1996 à 2001, où il a décroché une licence, puis une maîtrise en sciences économiques. Par la suite, il a poursuivi sa formation à l'Ecole Nationale d'Administration de Madagascar (ENAM) de 2001 à 2003 avant d'entamer un master en études du développement à l'Institut des Hautes Etudes Internationales et du Développement de Genève, Suisse, de 2008 à 2010.

Relations internationales

Les relations internationales ne sont pas par ailleurs, un secret pour Ulrich Andriantiana qui a également peaufiné ses connaissances et expertises en suivant plusieurs formations, en sciences politiques, à l'Université de Genève. Et, bien évidemment en diplomatie et en relations internationales, dispensées successivement par l'OMC, le COMESA, la Coopération Sud-coréenne et la coopération pakistanaise. Il a été déjà également consultant à l'Economic Development Board of Madagascar, EDBM, en tant qu'Investment Officer en charge des secteurs mines, tourisme, infrastructures et textiles. Un technicien sur tous les plans en somme, et qui a déjà fait ses preuves durant les fonctions tehniques qu'il a déjà assurées.

Madagascar

MEN et revendications syndicales - La cellule de crise opérationnelle cette semaine

Les rencontres entre les syndicalistes et les responsables auprès du MEN continuent. Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.