12 Juin 2018

Burkina Faso: Procès putsch manqué - L'audience renvoyée au jeudi 14 juin

C'est à peine repris que le président du tribunal a informé l'assistance du dessaisissement de l'avocat Me Guitenga qui avait été commis pour défendre l'accusé Relwendé Compaoré. Dans la foulée, ce dernier s'est retrouvé sans avocat. L'autre fait majeur est le déport de l'avocat de l'ex bâtonnier Mamadou Traoré qui désormais n'a plus de conseil.

Par conséquent, le tribunal se retrouve dans l'obligation de trouver de nouveaux avocats pour les deux accusés. Aussi, l'avocat commis d'office de l'inculpé, Omer Bationo a demandé un renvoi de l'audience d'au moins deux semaines pour qu'il puisse prendre connaissance du dossier de son client.

Cette nouvelle demande de renvoi a entrainé des débats entre les différentes parties au procès. Les conseils de la défense estiment que l'audience ne peut se continuer alors que deux accusés n'ont pas d'avocats et que leur présence est impérative dans un procès criminel. Le procureur militaire et les avocats de la partie civile n'ont pas été du même avis. Pour eux, l'interrogatoire des accusés peut commencer dans l'attente que le bâtonnier de l'ordre des avocats trouve d'autres conseils aux deux inculpés.

Ils ont surtout précisé qu'ils avaient « trop supporté » les caprices de la défense et qu'il était temps qu'on aborde maintenant le fond du dossier. Quelques conseils de la défense par contre estiment qu'un procès précipité ne « sera d'aucune utilité ».

Le tribunal a décidé de renvoyer l'audience au jeudi 14 juin prochain pour délibérer. C'est à cette date que le tribunal décidera du report ou non de l'audience.

Burkina Faso

Internet et démocratie - Les web activistes célèbrent leur grand-messe à Ouaga

A Ouagadougou, les acteurs de changement se rencontrent pour «faciliter la jonction entre les mouvements virtuels… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.