12 Juin 2018

Togo: On ne badine pas avec la constitution

'La Cour constitutionnelle constate que le processus (électoral) a accusé un retard par rapport au délai constitutionnel et demande par conséquent à la Céni et au gouvernement de prendre les dispositions qui s'imposent pour organiser les élections avant la fin de l'année 2018', indique mardi un communiqué de l'institution.

Le mandat des députés s'achèvera le 19 août prochain.

Selon la constitution, le scrutin doit avoir lieu dans les 30 jours précédents l'expiration du mandat des députés. Un report peut néanmoins être envisagé.

L'opposition s'oppose à la tenue des législatives et des élections locales tant qu'un accord n'a pas été conclu sur les réformes politiques.

Du côté du gouvernement, on se veut légaliste. Pourparlers ou pas avec les opposants, le pays se doit de respecter le calendrier électoral. Il y va des principes démocratiques.

Togo

Dernier tour de table le 27 Juin prochain

Avant le 31 Juillet 2018, date du prochain sommet de la CEDEAO à Lomé et au cours de laquelle les deux… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.