13 Juin 2018

Ile Maurice: Pramod Chumun - «La communauté locale a accepté de nous aider à protéger le site Blue-Bay-Pte-d'Esny»

interview

En quelques mots, comment décrire le projet Lagon Bleu ?

Lagon Bleu est un projet de préservation de l'environnement marin et côtier pour la région de Blue-Bay et Pointe-d'Esny. L'objectif principal de Lagon Bleu est la restauration et la préservation de l'intégrité écologique et biologique des sites. Cela se fait en plusieurs points. En protégeant l'intégrité biologique et écologique du site, nous assurons la reproduction des espèces menacées. Ensuite, nous promouvons une gestion durable et responsable des zones marines et côtières de Pointe-d'Esny et Blue-Bay. Lagon Bleu fait aussi de la sensibilisation de toutes les parties prenantes à l'importance de la préservation de la biodiversité et à l'utilisation continue des techniques de pêche traditionnelles en permettant aux communautés locales de continuer à vivre de et avec l'environnement marin, et percevoir un revenu durable.

Que faites-vous dans Blue-Bay ?

Lagon Bleu a évolué depuis sa création et a actuellement plusieurs projets en cours. Il y a le suivi scientifique des espèces de coraux et de poissons dans le lagon de Blue-Bay/ Pointe-d'Esny, qui donne une idée de la santé du récif et de son évolution dans le temps. C'est à travers ces observations que l'idée du projet de Coral Farming et de la Voluntary marine conservation area (VMCA) est née. C'est la volonté de réhabiliter l'écosystème qui se dégrade. Lagon Bleu est également très impliqué dans la communauté en organisant des événements de sensibilisation tels que Anou Decouver nou fon Marin pour sensibiliser le grand public sur la conservation marine. L'équipe organise régulièrement des nettoyages de plage, des mangroves et de la lagune avec l'aide de bénévoles. Un programme d'éducation a également été développé pour cibler les écoliers, de même qu'un cours de formation de guides marins, qui cible et sensibilise les skippers, les opérateurs de bateaux, etc.

Deux axes se dégagent du projet de Lagon Bleu des coraux et de la VMCA. Qu'estce qui différencie les deux zones ?

La VCMA est une zone qui a été délimitée avec l'aide de la communauté. C'est une zone de protection communautaire et n'a pas de cadre légal. Les pêcheurs peuvent encore pêcher dans la région. Cependant, en consultant les parties prenantes locales, nous avons décidé de sélectionner un site que la communauté a accepté de nous aider à protéger. Ils permettront d'économiser environ un hectare de la zone des herbiers pour protéger la frayère du poisson et aider les juvéniles à pousser dans la pépinière. Cela augmentera éventuellement la population de poissons et sera bénéfique à la communauté. La partie coralliculture va de pair avec la VMCA. L'expertise océanographique est assurée par l'Institut océanographique de Maurice et le Centre de recherche halieutique d'Albion. Cet aspect du projet visera à créer des pépinières de corail où les coraux seront élevés puis transplantés dans des zones dégradées. La couverture de corail dans le lagon va augmenter et fournira tous les avantages écologiques et socio-économiques d'un récif en bonne santé.

La VMCA n'est pas sans rappeler ce que fait Reef Conservation. Cette mesure vat-elle fonctionner de la même manière ?

La VMCA est basée sur l'idée de la participation de la communauté dans la protection d'une zone dans la mer. Comme une zone avait déjà été créée pour la conservation des récifs dans le Nord, Lagon Bleu a basé sa VMCA sur le même principe. Il suit l'idée d'une zone interdite et la ligne directrice d'une zone marine protégée. Cependant, il n'est pas juridiquement contraignant car il dépend fortement de la participation de la communauté locale.

Combien de temps vous a-t-il fallu pour mettre en place ce projet ?

Le projet a démarré en 2012 par la consultation des différentes parties prenantes. En raison d'un manque de fonds, ce projet a été suspendu jusqu'à ce que le Programme de microfinancements du Global Environment Facility (GEF) Small Grants Program du Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD) fournisse le soutien financier nécessaire à la réalisation du projet.

Les utilisateurs de la mer sont-ils partants, surtout pour la VMCA?

L'équipe de Lagon Bleu a organisé plusieurs réunions depuis le lancement du projet. Les pêcheurs locaux, les exploitants de bateaux et les autorités locales ont été consultés pour mieux soutenir le projet. Avec les suggestions de tous les intervenants, les sites de crèche de la VMCA et du Coral Farming ont été identifiés. La communauté locale est très préoccupée par la dégradation de la lagune et est prête à participer avec nous à la réhabilitation du récif.

Comment va se passer la surveillance?

Le site sera surveillé avec l'aide de la communauté locale et de l'équipe de Lagon bleu au moins deux fois la semaine. Une enquête scientifique est également réalisée par l'équipe de Lagon Bleu pour surveiller l'effet sur l'écosystème.

Quel est le montant de l'investissement nécessaire pour réussir ce projet?

Le projet a un budget total d'environ Rs 4 000 000. Le GEF Small Grants Program du PNUD est un contributeur majeur (soit 50 000 dollars) et une partie des fonds vient d'Eco-sud. D'autres contributeurs tels que les hôtels LUX apportent également un soutien financier au projet.

Qui sont les gens derrière ?

L'équipe Lagon Bleu dirige le projet en collaboration avec le Mauritius Oceanic Institute et l'Albion Fisheries Research Centre. Il existe plusieurs comités tels que le réseau national de récifs coralliens et le comité national sur la conservation des tortues marines où les ONG et d'autres parties prenantes ont la possibilité de partager des données et de collaborer avec le ministère. L'objectif est de créer une base de données nationale où toutes les parties prenantes peuvent contribuer.

Quel est le prochain projet de Lagon bleu?

Lagon Bleu a plusieurs projets en cours de développement visant à augmenter la biodiversité de la lagune de Blue-Bay, tout en permettant à la com- munauté locale d'avoir de meilleurs moyens de subsistence.

Bio Express

Pramod Kumar Chumun est le Programme Manager du Projet Lagon Bleu à Eco-sud. Âgé de 30 ans, il a un doctorat en Environment and Energy System qu'il a obtenu auprès de l'université de Shizuoka au Japon. Une de ses spécialisations est la physiologie des coraux. Lui et toute l'équipe du Lagon bleu, de concert avec l'organisation non gouvernementale Eco-Sud, ont lancé officiellement ce programme depuis 15 jours.

Ile Maurice

Boxe - Les bourses de John Colin et Jordy Vadamootoo suspendues

Grosse déception pour John Colin et Jordy Vadamootoo. Les bourses des deux boxeurs ont été… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.