12 Juin 2018

Congo-Kinshasa: En vue de promouvoir le secteur littéraire congolais - "Prix Makomi" désormais ouvert au dépôt des candidatures !

Bonne nouvelle pour les amoureux de la littérature RD Congolaise ! Après la réussite de la 1ère édition, revoilà la seconde sortie du prix littéraire "Makomi" qui s'annonce déjà comme une aubaine pour les amateurs de l'écriture.

Sur ce, les compères de chateaubriand ainsi que de Molière, ne peuvent plus attendre pour déposer leurs candidatures à l'adresse convenue à savoir : "prixmakomi@gmail.com", avec la perspective d'être parmi les lauréats pour bénéficier des prix dont certains une publication effective. A tout dire, c'est ce qui ressort du point de presse organisé le mardi 12 Juin 2018, à la Bibliothèque du centre Wallonie Bruxelles, par les représentants de ce prix littéraire.

En effet, en marge de la fête du livre de Kinshasa 2018, le pôle EUNIC RDC a organisé le "Prix Makomi" avec le soutien indélébile de la délégation de l'union européenne ce rendez-vous avec la presse. Objectif ? Promouvoir le secteur littéraire congolais et faire émerger de nouveaux talents qui veulent se lancer dans le monde de la littérature, incarnée principalement par l'écriture du livre, nouvelle et de la poésie. Ce faisant, les organisateurs du prix qui se veut littéraire, vient de procéder au lancement officiel de sa 2ème édition. D'où, le dépôt des candidatures va prendre la période allant du 11 Juin jusqu'au 15 août 2018. Cela n'est donc pas une galéjade, à en croire le responsable de la bibliothèque du CWB, Richard Ali, la seconde édition a subi des innovations pour mettre en évidence ladite compétition.

Afin d'éclairer les lanternes, Richard, Samuel Pasquier de l'institut Français de Kinshasa et enfin la charmante Carmen de la délégation de l'UE, ont tenté de rassurer l'opinion publique, en répondant avec adresse, aux préoccupations de la presse congolaise lors de l'évènement portant lancement officiel du prix littéraire "Makomi". Pour y participer, les modalités sont claires et précises, d'autant plus que le thème est libre, chaque participant peut alors écrire sur la thématique de son choix, en gardant à l'esprit nonobstant les trois sections proposées aux candidats par les planificateurs.

Consigne

Dans le cadre de cette organisation, il sied de souligner au passage, 4 sections ont été maintenues, à savoir : le prix du livre, nouvelle, poésies et jury. De prime abord, ceux qui écrivent pour la meilleure nouvelle devront envoyer leurs textes écrits sur l'ordinateur, ne portant aucun signe distinctif pour sauvegarder l'anonymat, accompagné d'une page de garde portant l'identité de la personne, à déposer via email à : "prixmakomi@gmail.com". Hélas, de ce qu'il s'agit du meilleur livre, toutes les œuvres publiées par des auteurs congolais et publiées d'août 2017, à août 2018, doivent apporter trois exemplaires de l'ouvrage, accompagnés d'une note biographique et d'un résumé de l'œuvre, à déposer à la bibliothèque du CWB avant le 30 août 2018.Dans cette foulée, les poètes ne sont pas non plus oubliés. Ils peuvent donc proposer 1 à 2 poèmes écrits en français, à soumettre au mois d'août.

Congo-Kinshasa

670.209 élèves convoqués aux épreuves de l'examen d'Etat

En RDC, 670.209 finalistes de l'enseignement secondaire participent à partir de ce lundi 18 juin aux… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.