13 Juin 2018

Sénégal: Coupe du monde 2018 - Les «Lions» à l'heure russe !

Russie, voilà les Lions ! La sélection nationale du Sénégal qui s'était retranchée à Vittel en France pour peaufiner sa préparation, est arrivée hier soir, à Kalouga où se trouve son camp de base situé à 180 km de Moscou. Sous une pluie battante, les Lions, la crinière dehors, ont montré envie et détermination pour écrire eux aussi, une page de l'histoire du football sénégalais. Leur histoire à eux.

C'est dans la soirée d'hier, mardi 12 juin, vers les coups de 19h 45 (16h 45 GMT) que l'avion transportant la sélection nationale du Sénégal de football a atterri sur le tarmac de l'aéroport de Kalouga, ville servant de camp de base à Sadio Mané et sa bande.

Sous une pluie battante, les protégés d'Aliou Cissé, vêtus de tenues traditionnelles se sont engouffrés par la suite dans leur bus pour rejoindre SK Royal, un palace, qui leur servira de Tanière, le temps que durera leur parcours dans cette phase finale de Coupe du monde dont le coup d'envoi est prévu demain, mercredi 14 juin entre le pays hôte, la Russie à l'Arabie Saoudite.

Sous des applaudissements de quelques rares supporters qui étaient à l'accueil, le feu-follet de l'équipe nationale, Sadio Mané fait un petit signe de salut au public alors que ses autres coéquipiers, sous des parapluies des services d'ordre s'empressent de rejoindre le bus.

Ce matin à 10 heures, joueurs auront la visite d'une délégation de la Fifa pour les besoins de certaines règles de conduite à tenir en cette période de Coupe du monde. A noter que le Sénégal entre en lice le 19 juin face à la Pologne qui a battu, lundi, la Lituanie (4-0) avec deux buts de Robert Lewandowski (19ème et 32ème minute). Ce sera à Moscou.

Le 24 juin, à Ekaterinbourg, les Lions vont affronter le Japon qui a également battu le Paraguay (4-2) avec aussi un doublé de Inui (51ème et 63ème minute). Le dernier match du Sénégal en phase de poules en prévu le 28 juin à Samara. Ce sera face à la Colombie et sa pléthore de stars.

Pour rappel, les «Lions» ont livré quatre matches amicaux pour se préparer. Ils ont été soldés par trois matches nuls (face à l'Ouzbékistan : 1-1, à Casablanca ; 0- 0 face à la Bosnie-Herzégovine, au Havre ; 0-0 contre le Luxembourg) ; une défaite (2-1, face à la Croatie) et une victoire devant la Corée du Sud.

CHEIKHOU KOUYATE, CAPITAINE DES LIONS «Je suis prêt pour la Coupe du monde»

«Nous remercions le Bon Dieu car le groupe est au complet. Nous avons travaillé très dur pour être là. Je pense que le travail a débuté contre le Madagascar (tour préliminaire, 2-2, Ndlr) et aujourd'hui nous sommes à Kalouga. C'est une grande fierté pour nous d'être là pour disputer la Coupe du monde pour notre pays.Il n'y a pas beaucoup de monde à l'accueil mais il y a nos amis journalistes (rires).

On est très contents d'être dans ce pays pour disputer cette compétition. Je pense que nous avons commencé à rêver de la Coupe du monde après la qualification. C'est un rêve qui devient réalité. Je me sens bien en ce moment. J'étais un peu blessé, raison pour laquelle on m'avait mis au repos.

Je suis prêt pour la Coupe du monde. C'est une grande chance d'être là. Nous allons continuer le travail parce que l'objectif est de représenter dignement le Sénégal.

Ce match (face à la Corée du Sud, Ndlr) rentre dans le cadre de la préparation. Nous sommes contents de l'avoir remporté (2-0) parce que ça va nous permettre de bien aborder le premier match contre la Pologne (le 19 juin, à Moscou, Ndlr)».

KALIDOU KOULIBALY,DEFENSEUR DES LIONS «Nous allons tout faire pour bien représenter le Sénégal»

Ça fait plaisir de voir ces gens à l'accueil de l'équipe nationale. Le Sénégal était resté longtemps sans venir à la Coupe du monde. Aujourd'hui, nous savons que nous sommes chanceux de faire partie des 23 sélectionnés. Nous allons tout faire pour bien représenter le Sénégal surtout quand on voit tous ces gens à l'accueil.

Le bilan de la préparation est positif même si on n'a pas réussi à remporter nos trois matchs. Je pense qu'au niveau du contenu, nous avons fait de bons matchs.

La victoire d'hier (lundi, Ndlr) nous a fait du bien parce que ça va nous permettre d'avoir beaucoup plus de confiance. Nous sommes sur la bonne route et nous allons continuer à travailler pour bien aborder le premier match contre la Pologne».

ALIOU CISSE, COACH DES LIONS «Une bonne stratégie pour jouer la Pologne»

C'est un Aliou Cissé fier et déterminé qui a débarqué hier, mardi 12 juin, à Kalouga avec la ferme intention d'inscrire à nouveau l'histoire du football sénégalais avec une génération qu'il dirige, pour la plupart, depuis Londres 2012.

De Madagascar à Kalouga en passant par Ouagadougou, Praia, Polokwane, l'ancien capitaine des Lions qui voit l'histoire se répéter sous une autre forme, s'est dit déjà prêt pour affronter la Pologne avec une «bonne stratégie»afin de contrecarrer Lewandowski et sa bande. Rendez-vous le 19 juin à Moscou.

VICTOIRE CONTRE LA COREE DU SUD

«On a voyagé dans de très bonnes conditions. Le match contre la Corée du Sud s'est bien passé. C'est toujours important de gagner. Et, on en a besoin. C'était un match important pour nous et cela a clos notre préparation».

FIER DU PARCOURS DU SENEGAL

«C'est déjà une fierté pour nous de voir autant de journalistes présents à l'accueil. C'est une fierté pour nous de faire le périple qui va de Madagascar à Kaluga en passant par Polokwane, Ouagadougou et le Cap-Vert. On a bataillé pendant un an voire un an et demi pour pouvoir faire partie de cette fête du football mondial.

Cette qualification du Sénégal est méritée. Aujourd'hui, nous venons ici avec beaucoup de fierté de motivation pour représenter notre pays. Essayer de faire le maximum.

Pour un football professionnel, ce qui est important, c'est de jouer une Coupe du Monde. Pour un entraîneur, le plus important, c'est de coacher une équipe qui joue la Coupe du Monde».

DE TOKYO A KALUGA

«Franchement, je ressens beaucoup de fierté. J'ai eu à jouer une Coupe du monde en tant que joueur. Il y a 16 ans, c'était sur le tarmac de Tokyo.

Aujourd'hui, c'est sur le tarmac de Kaluga. Je l'avais imaginé en tant que joueur. Je l'ai aussi imaginé en tant que sélectionneur. Maintenant c'est fait. Je suis fier du travail que j'ai fait. Fier de mes joueurs. Maintenant, la compétition commence».

FAIRE UNE BONNE CAMPAGNE

«L'Etat d'esprit est bon. Jouer une compétition comme la Coupe du monde est exceptionnelle. Nous allons rencontrer trente et une grandes équipes.

Le Sénégal fait aussi partie de ces grandes équipes. On a des arguments à faire valoir. Nous venons ici avec confiance en ayant cette envie de faire une très bonne Coupe du Monde».

FORMATER POUR JOUER AU FOOTBALL

«Le bilan est plutôt positif. Je l'ai dit, c'est important dans ces préparations surtout de ne pas avoir de blessés. Tous les 23 joueurs sont aptes. On a eu quelques bobos mais on a pu les récupérer. On a pu beaucoup travailler sur tous les domaines ; que ce soit l'aspect technique, tactique, physique, physiologique.

Maintenant, je pense que c'est la compétition qui reste. Cette compétition importante. Nous sommes formatés, formés pour jouer ce genre de compétition. Pour des footballeurs de haut niveau, pour un entraîneur, c'est vraiment important».

LA POLOGNE, NOUS Y VOILA !

«D'abord, il y aura la récupération. Parce qu'on a, pendant quatre semaines beaucoup travaillé. Après, on a regardé la vidéo de l'adversaire.

On mettra en place la stratégie adéquate pour vraiment jouer cette belle équipe de la Pologne. Ça dépend de quel côté vous êtes. Il y en ceux qui disent aussi que ce n'est pas bon signe (éclats de rires)»

Sénégal

Groupe H / Pologne - Sénégal 1-2 - Le coup des Lions

L'Afrique les attendait ! Les «Lions» ont répondu présent en s'imposant (2-1) devant la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.