13 Juin 2018

Algérie: Logement social - Temmar ordonne d'arrêter des statistiques d'ici la fin de la semaine prochaine

- Le ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la ville, Abdelwahid Temmar, a instruit mardi les directeurs des Offices de promotion et de gestion immobilière (OPGI) au niveau national d'arrêter les chiffres et les statistiques relatifs aux programmes de logements en cours de réalisation et ceux réalisés pour le segment logement public locatif (LPL).

Lors d'une réunion technique avec les directeurs de l'OPGI des 48 wilayas, le ministre a fixé la fin de la semaine prochaine comme dernier délai pour le dépôt de ces études. Le bilan final sera présenté au président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, via le Gouvernement pour examen.

"Cette injonction émanant du président de la République doit être respectée et il faut élaborer un meilleur programme de distribution pour donner plus de valeur aux efforts du secteur de l'habitat", a-t-il indiqué.

Selon le ministre, le 5 juillet prochain sera la prochaine date de distribution de logements et dont le lancement de l'opération est prévu en dehors d'Alger.

La préparation de ce bilan entre dans le cadre des démarches de valorisation des efforts du secteur et des différents acteurs dans le domaine du logement et de son organisation en mettant en avant l'importance des opérations de distribution qui se font en permanence et permettre ainsi au citoyen de connaître les délais approximatifs pour bénéficier d'un logement, a précisé le ministre.

Soulignant, dans ce sens, l'impératif de présenter les chiffres exactes loin de toutes pressions locales, M. Temmar a fait état de l'envoi d'une commission d'enquête pour s'assurer de la crédibilité des listes transmise au ministère, affirmant qu'en cas de découverte de chiffres inexactes, les directeurs concernés sont exposés à des sanctions sévères et immédiates pouvant aller jusqu'au licenciement.

Après avoir indiqué que le secteur s'attèle à mettre au point les chiffres et statistiques relatifs au logement, il a déclaré à l'adresse de ses interlocuteurs, "il faut rectifier les erreurs. nous voulons maîtriser les chiffres pour pouvoir fixer les dates de distribution et connaître le nombre des unités à distribuer".

Sur le base de ces chiffres, il sera procédé à l'élaboration d'un calendrier pilote des opérations de distribution qui seront programmées en fonction des prochaines fêtes religieuses et nationales à travers l'ensemble du territoire national, a-t-il précisé.

Pour ce qui est des programmes tracés qui n'ont pas encore été lancés ou les programmes réalisés et non distribués, le ministre a donné des instructions pour transmettre à son département les différents problèmes ayant entravé ces programmes et des détails des coûts financiers y découlant en vue de parvenir à des solutions en coordination avec les parties concernées.

Temmar a exprimé la disponibilité de son secteur à soutenir tous les directeurs des OPGI qui font preuve d'intégrité et de dévouement dans leur travail, appelant ces derniers à informer le ministère en cas de problème, notamment en ce qui concerne la compétence des entreprises de réalisation et d'entrepreneuriat.

Le ministre a recommandé en outre l'élaboration d'une liste des décisions de pré-affectation des logements, dont le taux de réalisation a atteint 60 %.

Il a mis l'accent également sur l'importance de doter les nouvelles cités de structures éducatives et sanitaires, faisant remarquer que l'année 2019 verra un renforcement en d'autres structures sécuritaires, administratives et autres.

Temmar a demandé aux directeurs de réviser l'aspect financier des OPGI à travers l'élaboration de rapports détaillés sur la situation financière et la couverture financière de leurs activités ainsi que la définition du taux du déficit dans chaque OPGI.

Il a appelé également au lancement de l'opération de paiement des redevances des logements à distance pour faciliter les choses au citoyen.

Par ailleurs, le ministre a ordonné l'ouverture d'enquêtes approfondies sur le devenir des logements sociaux distribués aux bénéficiaires et qui sont restés inoccupés, et ce en coordination avec les autorités concernées, ajoutant que des sanctions sévères seront prises à l'issue de ces enquêtes.

Le premier responsable du secteur a exhorté enfin les directeurs à poursuivre le contact avec les citoyens et à mettre en place des bureaux de contact et de relations publiques au sein des OPGI pour faciliter le contact et cerner leurs problèmes, d'une part, et les informer des programmes et réalisations, d'autres part.

Algérie

CM 2018 - Jusque-là, les arbitres africains font le travail

Si les résultats sur le terrain ne sont pas encore à la hauteur des attentes, l'Afrique peut-être… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.