14 Juin 2018

Cote d'Ivoire: Aïd-el-Fitr 2018/Cheick Boikary Fofana - « Apprenons à donner à Dieu pour assurer l'éducation de nos enfants »

Cheick Boikary Fofana a prié pour la paix et la réconciliation en Côte d'Ivoire et demandé à Dieu de guider le Chef de l'Etat, Alassane Ouattara, dans sa gestion du pays.

« Personne d'autre ne prendra notre religion en charge. Apprenons à donner à Dieu pour assurer l'éducation de nos enfants », a indiqué ce jeudi 14 juin 2018, le président du Conseil supérieur des imams (Cosim).

A la mosquée d'Aghien, c'est le Cheick Aïmar Boikary Fofana, imam principal, qui a officié, à 9h00, la grande prière de l'Aïd-el-Fitr. L'observation du croissant lunaire, la veille, a marqué la fin du mois de Ramadan, le 29ème jour.

« Période exceptionnelle que nous venons de vivre avec foi. Nous fêtons la victoire de notre devoir sur nos pulsions», a rappelé avant tout l'imam dans son sermon.

Dans son adresse à la communauté musulmane, Cheick Boikary Fofana, président du Conseil supérieur des imams (Cosim), a évoqué les mérites du mois de Ramadan. Aussi a-t-il appelé ses coreligionnaires à tout mettre en œuvre pour consolider les acquis dudit mois. « Ce n'est pas parce que le Ramadan a pris fin que des fidèles doivent se retrouver dans les maquis », a-t-il soutenu. Avant d'inviter les fidèles musulmans à poursuivre leur élan de générosité après le Ramadan.

L'autre volet important de l'intervention de l'imam a porté sur l'éducation de la jeunesse. Le guide spirituel a lancé un appel à tous les acteurs du système éducatif ivoirien pour une bonne éducation morale, spirituelle et sociale de la jeunesse. Également, il a insisté sur la responsabilité des parents qui doivent assurer leur rôle de premiers éducateurs.

Cheick Boikary Fofana a appelé à une conjugaison du triptyque, parent, école, mosquée pour atteindre une bonne éducation. « Seule la bonne éducation permettra à nos enfants d'être des citoyens modernes et modèles », a-t-il affirmé.

Poursuivant, il a annoncé l'ouverture pour la prochaine année scolaire de « deux grands lycées à Abobo et à Yamoussoukro ». Et cela pour juguler le déficit constaté dans l'enseignement.

A propos du projet « Télé Al Bayane », le président du Cosim a demandé aux fidèles de s'y investir parce que personne ne viendra prendre en charge leur communauté. « Ce projet va permettre d'améliorer l'image de l'islam (... ) Nous devons apprendre à agir ensemble », a-t-il conseillé. Avant de féliciter la Communauté musulmane d'Aghien (Comuda) pour avoir mobilisé plus de 21 millions de FCFA dans le cadre dudit projet.

Cheick Boikary Fofana a prié pour la paix et la réconciliation en Côte d'Ivoire et demandé à Dieu de guider le Chef de l'Etat, Alassane Ouattara, dans sa gestion du pays.

Cote d'Ivoire

Inondations - L'heure du deuil à Abidjan

Le jour d'après, en Côte d'Ivoire. Au moins 18 personnes sont mortes dans les fortes inondations qui ont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.