14 Juin 2018

Sénégal: Diourbel / Sanction de l'hôpital Heinrich Lukbe contre un de ses membres - Le Sdtsss dépose un préavis de grève

Un plan d'action induisant la rétention d'information n'est pas exclu par le Syndicat démocratique des travailleurs de la santé et du secteur social affilié à la Cnts/Fc. Ces agents de santé qui fustigent la sanction que la direction de l'hôpital Heinrich Lukbe a infligée à leur camarade Emile Diouf réclament leurs indemnités de logement au moment où certains corps ont obtenu une augmentation de leurs indemnités.

Cheikh Seck, secrétaire général du syndicat explique : « il y a deux raisons qui ont motivé notre déplacement. La première est de venir à Diourbel pour témoigner notre solidarité et de notre soutien à un camarade qui a été arbitrairement sanctionné. Notre syndicat n'était pas en grève, notre camarade est venu un jour travailler de 8 heures jusqu'au lendemain à 8 heures, ce qui viole même la loi pour un être humain parce qu'il ne pouvait rentrer et laisser les malades. Mais il l'a fait parce que celui qui devrait le remplacer au niveau de sa garde est en grève. Deux jours après, il est descendu de garde, il était fatigué, il voulait rentrer mais les gens ont voulu qu'il refasse la même chose. Ce qu'il a refusé, il est rentré. On lui a servi une demande d'explication et on l'a sanctionné de façon arbitraire. Nous allons maintenant faire la grève comme tout le monde .

Et nous avons porté plainte parce qu'ils ont violé la loi ». Et de poursuivre : « dans la demande d'explication que nous avons reçue, on a dit qu'il a refusé d'exécuter des ordres. Nous ne sommes pas dans une caserne. Même, dans la santé quand on donne des ordres, il faut les écrire. La deuxième raison est relative aux différents points de discussions avec le gouvernement relativement aux plans de carrières, aux logements.

L'Etat ne veut pas se prononcer sur le régime indemnitaire avec les travailleurs de la santé alors que lors de la mort de l'étudiant feu Fallou Sène, l'Etat a mobilisé 8 milliards alors que les étudiants réclamaient que justice soit rendue. Quand les enseignants ont menacé, l'Etat a mobilisé plus de 20 milliards, et 32 milliards pour régulariser les corps émergents alors qu'il refuse de mettre un franc pour le secteur de la santé».

Sénégal

Mondial 2018 - Macky Sall assistera à l'entrée en lice des Lions (présidence)

Le chef de l'Etat, Macky Salll, va assister mardi à Moscou, au premier match de l'équipe nationale de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.