Le M23 exige un dialogue avant son retrait de Goma


Après avoir conquis Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, le M23 exige un dialogue avec le président congolais, Joseph Kabila qui, à côté de ses homologues rwandais et ougandais, Paul Kagamé et Yoweri Museveni, accusés d'être de connivence avec les rebelles, invite les occupants à se retirer.

Les rebelles du M23 font leur entrée dans la ville de Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu, mardi 20 novembre 201

Video

Focus Sur