Hollande reconnaît les souffrances des Algériens


Le président français François Hollande a officiellement reconnu à la tribune du Parlement algérien les « souffrances de la colonisation française ». L'exercice était délicat. Pas de repentance donc, François Hollande avait prévenu, mais la reconnaissance des crimes coloniaux commis par la puissance occupante.

François Hollande, le président de la France, lors d'une interview avec des médias français le 11 octobre 2012

Video