Vers des négociations entre Bangui et la coalition Séléka en RCA


Un temps de répit pour les Centrafricains. Une trêve est observée le temps d'établir des négociations qui risquent d'être houleuses avec les rebelles qui réclament le départ de François Bizizé à la tête de ce pays. En réponse le président se débarrasse de ses généraux blâmés pour n'avoir pas résister à l'avancée de la coalition Séléka.

(Photo d'archives) La force multinationale d'Afrique centrale se renforce en Centrafrique avec l'arrivée de militaires camerounais, congolais et autres nationalités de la région

Video

Focus Sur