D'anciens réfugiés privés de terres et de papiers en Mauritanie


Les anciens réfugiés de la Mauritanie manquent, aujourd'hui, de tout. En plus de l'accès à leur droit le plus absolu, ils ne peuvent même plus reprendre leurs terres afin d'y mener des activités devant leur permettre de débuter une nouvelle vie.
Photo: IRIN

Aliou Moussa So, représentant de la communauté des rapatriés de la Mauritanie