Le discours du 1er ministre du Faso passe avec succès

Le premier ministre Luc Adolphe Tiao a pu garder son poste après l’adoption ce mercredi de sa déclaration de politique générale avec 96 voix pour, 2 contre et 29 abstentions. Il aurait été obligé de démissionner s’il avait perdu. Depuis 92 aucun chef de gouvernement n’a eu à se soumettre au vote des députés.

Photo: Sidwaya

Luc Adolphe Tiao