24 détenus sahraouis luttent pour leur militantisme politique

Le procès des détenus sahraouis capitalise beaucoup d'attentions de la part de la communauté internationale. Les 24 interpellés du "groupe Gdeim Izik" rejettent en bloc les accusations portées sur leur personne. Ils réaffirment, par la même occasion, leur militantisme politique.

  • Maroc:  Audition des derniers prévenus

    Sahara Press Service, 13 Février 2013

    Le tribunal militaire permanent de Rabat a poursuivi mardi l'audition des prisonniers politiques sahraouis dans le cadre du procès du "groupe Gdeim Izik" après avoir ... Plus »

Des populations du Sahara Occidental