Echec des négociations Maroc-UE sur la pêche


Malgré quatre rounds de négociation, le Maroc et le Parlement européen n'ont pu trouver un nouvel accord de pêche. Les échanges achoppent sur l'enveloppe financière à allouer annuellement au royaume. Rabat réclamerait 38 millions d'euros par an, tandis que Bruxelles a nettement revu à la baisse son offre qui oscillerait entre 25 et 28 millions d'euros.

L'Union européenne devra débourser plus si elle veut pêcher dans les côtes poissonneuses du Maroc