L'Ouganda brandit l'Accord de Ngurdoto pour justifier l'invasion de Mahagi

En attendant une éventuelle riposte militaire congolaise ou une réaction diplomatique de Kinshasa, les militaires ougandais, qui occupent depuis le dimanche 25 août 2013, une partie du territoire de Mahagi, en Province Orientale, soutiendraient qu'ils auraient agi ainsi en vertu de l'Accord de Ngurdoto, signé en 2007 par la RDC et l'Ouganda.

Des soldats congolais au Nord-Kivu le long de la frontière avec le Rwanda