Plusieurs députés de l'opposition suspendus du Parlement au Zimbabwe

C'est un coup dur pour l'opposition au Zimbabwe. Vingt et un députés du principal parti d'opposition, le Mouvement pour le changement démocratique, ont été suspendus de l'Assemblée. Motif invoqué par le président de l'institution : ces députés ne font plus partie du MDC de Morgan Tsvangirai.



Des jeunes de l'opposition en marche de protestation contre l'enlèvement d'Itai Dzamara.