Des pays oeuvrent pour l'autodetermination du peuple sahraoui

L'Algérie et Sao Tomé et Principe ont réaffirmé  à Alger leur soutien aux efforts du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki Moon et son envoyé personnel, Christopher Ross, visant à trouver "une solution politique mutuellement acceptable" qui pourvoit à l'autodétermination du peuple du Sahara occidental.



Un camp de réfugié saharoui près de Tindouf, en Algérie.