Obama retire le Burundi de l'AGOA

Le président Obama a signifié, le 30 octobre, au Congrès américain son intention de retirer le Burundi des pays bénéficiaires de l'Agoa, l'accord commercial préférentiel entre les Etats-Unis et l'Afrique. Obama a justifié sa décision par les assassinats, les détentions arbitraires et les cas de torture qui ont eu lieu durant la campagne électorale ayant abouti à la réélection de Pierre Nkurunziza.



Le Président américain Obama inflige sa première sanction au gouvernement burundais.