Marche verte - 40 ans après, le Maroc et le Polisario font du surplace

Il y a quarante ans, 350 000 Marocains, appuyés par des milliers de soldats, entamaient leur Marche verte sur le Sahara espagnol. Le roi Hassan II entendait ainsi marquer sa revendication sur un territoire qu'il considère sien. Les indépendantistes du Front Polisario, soutenus par l'Algérie, en revendiquent également la possession. Un conflit qui s'éternise depuis des décennies.



Setting up a music project in the Saharawi refugee camp