La Procureure de la CPI met en garde les fauteurs de troubles en RCA

Le dimanche 27 décembre, les Centrafricains se rendent aux urnes pour élire leur nouveau président. Le risque de violences le jour J n'est pas à écarter, La la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda, a averti mercredi que: « quiconque commettrait des atrocités serait amené à rendre des comptes ».



Des électeurs du quartier PK5 de la capitale, Bangui, après avoir voté lors du référendum constitutionnel en République centrafricaine, du 13 au 14 décembre 2015

Focus Sur