Election Comoriennes - La candidature de l'ex-président Sambi invalidée

La Cour constitutionnelle a statué sur les 29 candidatures qu'elle a reçues pour l'élection dont le premier tour aura lieu le 21 février 2016. L'ex-président Ahmed Abdallah Sambi s'est vu interdire l'accès à la compétition. Cette décision de la cour était prévisible et même attendue par les partisans qui n'avaient pas mis tous leurs œufs dans le même panier.



Discours de Ahmed Abdallah Mohamed Sambi à la 64e Assemblée générale de l'ONU