Le Kenya prêt à renoncer aux JO de Rio 2016 à cause du virus Zika

Le Comité national olympique kényan pourrait renoncer à envoyer des sportifs aux Jeux olympiques 2016 (5-21 août), si l'épidémie de virus Zika s'aggrave encore au Brésil. L'absence du Kenya créerait un grand vide en athlétisme, malgré les accusations de dopage pesant sur ses athlètes.



Mo Farah, de la Grande-Bretagne ( deuxième à droite ) est poussé par Hagos Gebrhiwet de l'Ethiopie à un moment clé du 5000m au Stade olympique de Londres.