L'Algérie dit oui à la possibilité d'un mandat unique pour le SG de l'ONU

L'Algérie a indiqué mardi à New York qu'elle ne s'opposait pas à la possibilité d'un mandat unique pour le secrétaire générale des Nations Unies, plaidant en faveur de la présentation de plusieurs candidats pour la prochaine désignation du chef de l'ONU, prévue en 2016.



Le représentant de l'Algérie auprès de l'ONU, Sabri Boukaddoum