Un opposant djiboutien innocenté par un tribunal britannique

Abdourahman Boreh a été accusé de corruption par le gouvernement djiboutien après avoir reproché au président Guelleh de modifier la Constitution en 2010 pour pouvoir briguer un troisième mandat.



Photo: ACP/EU

Abdourahmane Charles Boreh