Des craintes d'irrégularités dans la présidentielle djiboutienne

Les Djiboutiens sont appelés aux urnes ce vendredi pour le premier tour de l'élection présidentielle. Au pouvoir depuis 17 ans, le président Ismaïl Omar Guelleh est candidat à sa propre succession, malgré ses promesses répétées de ne pas le faire. La Constitution l'y autorise depuis la modification de 2010 qui a supprimé la limitation du nombre de mandats.



Ismail Omar Guelleh, Président du Djibouti (photo d'archives)