Amadou Hampaté Bâ, 25 ans après sa mort

Né en 1901 à Bandiagara au Mali, originaire d'une famille aristocratique peule, Amadou Hampaté Bâ est mort le 15 mai 1991 à Abidjan, en Côte-d'Ivoire. Le 15 mai 2016, il y a 25 ans jour pour jour que disparaissait l'écrivain.



Membre du Conseil exécutif de l'Unesco de 1962 à 1970, il y lance son appel, « En Afrique, quand un vieillard meurt, c'est une bibliothèque qui brûle », une formule devenue proverbiale1.