La police a favorisé le meurtre de personnes albinos au Malawi

Une forte augmentation du nombre d'homicides de personnes atteintes d'albinisme, dont des parties du corps sont utilisées dans le cadre de pratiques rituelles, a mis en évidence des manquements systématiques de la part de la police au Malawi, et condamné ce groupe vulnérable à vivre dans la peur. C'est ce qu'a écrit Amnesty International dans un nouveau rapport rendu public mardi 7 juin.



Enfants albinos

Focus Sur