L'Angola est privé de 60% des revenus pétroliers

Le pays a cessé de recevoir 60% des recettes en devises qui entraient dans le Budget Général de l'Etat (OGE), en raison de la baisse du prix du pétrole brut sur le marché international.



La baisse des cours du pétrole continue d'handicaper des pays producteurs comme l'Angola.