13 militants anti-esclavagistes condamnés entre 3 et 15 ans de prison ferme

En Mauritanie, le verdict est tombé dans le procès de 23 personnes interpellées suite à des violences le 29 juin entre la police et des manifestants. Le tribunal de Nouakchott leur a déclaré coupables de rébellion, usage de la violence, attaque contre les pouvoirs publics, attroupement armé et appartenance à une organisation non reconnue



Photo: RFI

13 militants anti-esclavagistes condamnés à de la prison ferme

Focus Sur