Destruction des mausolées de Tombouctou - Neuf ans de prison pour Al-Mahdi

 La peine de 9 ans de prison prononcée, mardi, par la Cour pénale internationale (CPI) à l'encontre de Ahmed Al-Faqi Al-Mahdi, reconnu coupable de crime de guerre pour sa responsabilité dans la destruction de neuf mausolées à Tombouctou, au Mali, en 2012, constitue "une étape importante pour le renforcement de la justice internationale et de la paix et de la réconciliation au Mali", estime l'UNESCO.



Photo: CPI

A la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye, Ahmad Al Faqi Al Mahdi a plaidé coupable de crime de guerre pour la destruction de monuments historiques et religieux de Tombouctou, au Mali.

Photo: fasozine

Destruction de mausolées à Tombouctou