Le président Zuma rembourse à l'Etat sud-africain un demi-million d'euros

En Afrique du Sud, Jacob Zuma s'est donc plié à la décision de la Cour constitutionnelle et il a donc fini par rembourser une partie de l'argent public dépensé pour des travaux dans sa résidence privée de Nkandla. Le chef de l'Etat a fait un chèque à la Banque centrale, près de 500 000 euros, mais la polémique continue, il y a maintenant des questions sur la provenance de l'argent utilisé pour ce remboursement.



La Résidence privée de Jacob Zuma à Nkandla, KwaZulu-Natal.