Le mystère reste entier 3 ans après la mort de Dupont et Verlon au Mali

Le 2 novembre 2013, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, du nom de ces deux journalistes de Radio France internationale (RFI), tombaient sous les balles assassines d'individus armés non encore identifiés. Trois ans après, le mystère reste entier. C'est le statu quo. Car, les assassins et leurs commanditaires courent toujours, s'ils n'ont pas, en plus de Ghislaine et Claude, fait d'autres victimes au Mali, comme ailleurs.



Photo: RFI

Claude Verlon et Ghislaine Dupont.

Focus Sur