Le Ghana en deuil après la mort de la reine du royaume Ashanti

Une partie du Ghana est en deuil depuis jeudi 25 novembre après le décès, lundi, de la reine du royaume Ashanti, une figure traditionnelle influente de l'est du pays. Celle qui était aussi la mère du roi des Ashantis avait surtout autorité sur 10 000 «reines mères» disséminées à travers le pays, lesquelles ont la lourde charge de nommer les chefs communautaires.



Photo: RFI

Les chefs des Ashantis attendent les cérémonies funéraires de la reine Nana Afia Kobi Serwaa Ampem II, à Kumasi, au Ghana, le 24 novembre 2016.