Quel avenir pour l'accord d'Alger après l'attaque sanglante de Gao?

L'attaque d'une base militaire à Gao, le 18 janvier dernier, qui s'est soldée par le bilan macabre revu à 70 morts, porte la signature du groupe djihadiste Al-Mourabitoune de l'Algérien Mokhtar Belmokhtar, affilié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). C'est, en tout cas, ce groupe qui en a revendiqué l'attaque, sur le site d'information mauritanien Al-Akhbar, un de ses canaux habituels de transmission.



  • Mali:   Quel avenir pour l'accord d'Alger ?

    Le Pays, 19 Janvier 2017

    L'attaque d'une base militaire à Gao, le 18 janvier dernier, qui s'est soldée par le bilan macabre revu à 70 morts, porte la signature du groupe djihadiste… Plus »

Un véhicule de l’armée malienne dans les rues de Gao.

Focus Sur