Douche froide pour le Soudan suite au décret de Trump sur l'immigration

Le décret du président américain Donald Trump interdisant l'entrée aux Etats-Unis de ressortissants de sept pays majoritairement musulmans (Iran, Irak, Libye, Somalie, Soudan, Syrie, Yémen) fait aussi réagir à Khartoum.



Omar-al-Bashir, président du Soudan.