Scepticisme après le départ annoncé de Dos Santos en Angola

En Angola, l'opposition accueille sans enthousiasme la nouvelle du départ du président. José Eduardo Dos Santos a confirmé qu'il ne serait pas candidat aux prochaines élections prévues en août, ce qui met fin à 37 années de pouvoir. C'est son ministre de la Défense, João Lourenço qui prendra le relais. Pour l'Union nationale pour l'indépendance de l'Angola (Unita), parti d'opposition, cela ne change pas grand-chose.



Photo: Angop

Angolan Head of State, José Eduardo dos Santos.