Appel à se rendre lancé au chef de la secte Bundu dia Kongo

A Kinshasa, le député Ne Muanda Nsemi, chef de la secte politico-religieuse Bundu dia Kongo, est toujours retranché dans sa résidence. Il est encerclé après avoir lancé un appel au renversement du gouvernement. Les autorités l'invitent à se rendre et à laisser partir les enfants et les vieillards qui sont enfermés avec lui.

 

 



Véhicule incendié lors des heurts entre la police et des militants de Bundu Dia Mayala à Kinshasa en février 2017