La frontière fermée avec la Libye pénalise les habitants du Tibes au Tchad

Faisant état d'«une potentielle grave menace d'infiltration terroriste», le Tchad a décidé le 5 janvier dernier de fermer sa frontière terrestre avec la Libye. Depuis, les régions frontalières sont déclarées «zones d'opérations militaires» et des responsables politiques dénoncent cette situation.



Photo: RFI

Le massif du Tibesti à l'extrême nord du Tchad, frontalier avec la Libye et le Niger, une région abandonnée plaide Hassan Soukaya Youssouf.