L'opposition peine à désigner son nouveau chef en RDC

Après la mort d'Etienne Tshisekedi, le Rassemblement de l'opposition a du mal à trouver un nouveau leader. Il avait promis aux évêques de la Cenco, médiateurs dans la crise congolaise, de désigner le président du conseil des sages dans les 48h, mais le délai est largement dépassé. Mardi soir, une nouvelle réunion a eu lieu, mais l'opposition est toujours très loin d'un consensus. L'UDPS, qui n'avait jusqu'ici pas présenté de candidat, revendique ce poste en plus de la primature.

 



Quelques membres de l’opposition congolaise.

Focus Sur