Le journaliste agressé le 7 février au Togo reçoit des menaces de mort

Selon le directeur du journal Alternative qui l'a affirmé sur sa page Facebook le dimanche 19 février, le journaliste Robert Avotor à Alternative agressé et torturé le 7 février par des gendarmes lors d'un reportage, fait l'objet de menaces et d'intimidations depuis quelques jours.



Photo: IRIN

Marches des journalistes et activistes des droits de l'homme au Togo.