Attaque d'un camp militaire par des djihadistes au Niger

Effroyable comme toujours. Onze soldats dont un officier tués, quatre véhicules brûlés et sept pick-ups emportés. Tel est le bilan de l'attaque terroriste qui a frappé le mercredi 22 février 2017 en tout début de soirée un poste militaire avancé du département d'Ouallam dans la région de Tillabéri, aux confins de la frontière nigéro-malienne



Nigerian army.