Un non-lieu réclamé pour les soldats de Sangaris accusés de viols en RCA

L'instruction a été ouverte en mai 2015. Elle risque de se refermer prochainement sur un non-lieu. C'est ce que réclame le parquet de Paris dans l'affaire des soldats de l'opération Sangaris accusé de viols d'enfants. L'affaire avait terni l'honneur de l'armée française, mais aucune mise en examen n'a été prononcée et il est fort probable que les juges referment le dossier.



État-major des armées / armée de Terre en patrouille dans le cadre de l'opération Sangaris en Centrafrique

Focus Sur