L'enquête française sur Marie Madeleine Mborantsuo fait polémique au Gabon

L'enquête dont fait l'objet en France la présidente de la Cour constitutionnelle du Gabon fait polémique. Selon des informations exclusives du «Canard enchaîné» et de RFI, Marie Madeleine Mborantsuo serait dans le viseur du Parquet financier depuis trois ans. Elle est soupçonnée notamment de détournements de fonds publics et blanchiment en bande organisée. L'opposition monte au créneau.

 



Photo: Facebook

Marie-Madeleine Mborantsuo,présidente de la Cour constitutionnelle Gabonaise